Follow by Email

lundi 13 novembre 2017

Appel de Chartres n°214


Appel de Chartres n°214


Vive la différence !


Notre époque tend à vouloir imposer un égalitarisme de plus en plus prégnant.
La non-reconnaissance de l'altérité entre un homme et une femme, la théorie du gender, le politiquement correct imposant un prêt à penser, la non-discrimination sont autant d'illustrations de ce refus de la différence.

Et pourtant, il suffit d'observer la réalité autour de nous pour constater que nous sommes tous habillés différemment, pratiquons des occupations différentes, avons des goûts divers pour ne prendre que quelques exemples.
Ne serait-ce pas la preuve que nous sommes tous différents?

Revenons au récit des origines.

Une égalité, une différence voulues par Dieu

Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu (1)

L'homme tient une place unique dans la création, il est « à l'image de Dieu » :
. Chacun de nous possède une infime partie des attributs divins. Il existe donc bien une part aimable chez chacun d'entre nous, comme chez la pire des crapules ou chez nos ennemis.
. Notre diversité dans les dons reçus, révèle la richesse infinie des dons de Dieu.

Il les créa ; homme et femme, Il les créa. (2)

Créés et voulus par Dieu dans une parfaite égalité et une même dignité « à l'image de Dieu » (3), le Créateur nous a volontairement créés différents à commencer par l'homme et la femme mais aussi dans les dons prodigués à chacun.
Chacun d'entre nous est un être unique et a sa place dans le plan de Dieu. Dieu nous a donné le pouvoir d'être cause du bien qu'il veut réaliser (4).

Pourquoi Dieu nous a-t-il créés différents ?

La réponse nous est donnée par Dieu le Père à sainte Catherine de Sienne :

« Mes dons sont temporels ou spirituels. J'appelle temporels toutes les choses nécessaires à la vie de l'homme, et ces choses je les dispense avec une grande inégalité. Je ne les donne pas toutes à un seul, afin que des besoins réciproques deviennent une occasion de vertu et un moyen d'exercer la charité. II m'était très facile de donner à chacun ce qui est utile à son corps et à son âme ; mais j'ai voulu que tous les hommes eussent besoin les uns des autres pour devenir ainsi les ministres et les dispensateurs des dons qu'ils ont reçus de moi. Que l'homme le veuille ou non, il est forcé d'exercer la charité envers son prochain : seulement, si cette charité ne s'exerce pas par amour pour moi, elle ne sert de rien dans l'ordre de la grâce. »

« … C'est pour organiser la charité que j'ai rendu les hommes mes ministres, et que je les ai placés dans des états et des rapports si différents. (5) »

La réponse est claire, personne ne possède ni toutes les qualités ni tous les dons divins. Les échanges avec Dieu, source de tout bien, et autrui bénéficiaire d'une partie de ses dons, constituent une vraie source d'enrichissement.

Pourquoi ne pas faire jouer les complémentarités entre les personnes et mettre en pratique la communication mutuelle des biens (6) ?

C'est par cette complémentarité nécessaire des dons de chacun que nous œuvrons ensemble pour accomplir le bien.

Plusieurs exemples l'attestent :
- l'entraide dans une famille entre les enfants disposant de qualités ou de tempéraments différents.
- Le scoutisme développe le sens des autres. D'ailleurs, le salut scout ne matérialise-t-il pas la protection du faible par le fort? - Les mondes de l'entreprise ou associatif sont des communautés de personnes et sont aussi des lieux privilégiés d'exercice de la charité.

Œuvrer pour restaurer la chrétienté

Chrétien, disciple de Jésus-Christ, mettons en pratique la devise du grand pape Saint Pie X : « omnia intaurare in Christo » « tout restaurer dans le Christ (7) »

C'est notre mission ! Nous n'avons pas reçu la foi pour garder notre lampe sous le boisseau mais pour faire connaître la Vérité de Jésus-Christ : « Je suis le chemin, la vérité et la vie ».

A la question posée sur le premier des commandements, Jésus-Christ répond :
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force ! Voici le second : "tu aimeras ton prochain comme toi même". Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » (8)

Etre missionnaire c'est parler de Jésus-Christ.

Pour bien en parler il faut le connaître. C'est pour cela que Notre Dame de Chrétienté met à votre disposition un ensemble de ressources dans la rubrique formation de son site www.nd-chretiente.com, profitez-en!

En ce mois de novembre, pensons à nos défunts et prions aussi à l'intention des âmes du purgatoire, la charité c'est aussi cela.

Rappelons nous les paroles de la Sainte Vierge en cette année du centenaire des apparitions de Fatima :

« Priez, priez beaucoup et faites des sacrifices pour les pécheurs, car beaucoup d'âmes vont en enfer, parce qu'il n'y a personne qui se sacrifie et prie pour elles. (9) »

Quoi qu'il en soit de la vocation de chacun, la parole de saint Jean de la Croix nous concerne tous :

« Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l'Amour »

Xavier Hennequart
Responsable de la formation


(1) Genèse 1,27 La Bible – Chanoine Emile Osty
(2) Genèse 1,28 La Bible – Chanoine Emile Osty
(3) Catéchisme de l'Eglise Catholique n°369
(4) St Thomas d'Aquin - Somme théologique Ia, q103, a.6
(5) « Le dialogue » - Don de la discrétion Chp VI - Sainte Catherine de Sienne – Editions Tequi
(6) Exercices spirituels de Saint Ignace n°231 : « L'amour consiste dans la communication mutuelle des biens. »
(7) Devise de Saint Pie X - verset de Saint Paul, Ephésiens 1, 10, "Instaurare omnia in Christo"
(8) Mc 12, 29-31
(9) Apparition de Notre Dame aux 3 pastoureaux de Fatima le 19 août 1917


www.nd-chretiente.com - retrouvez-nous aussi sur Facebook et sur Twitter @ndchretiente


Notre-Dame de Chrétienté - 191 avenue du Général Leclerc 78220 Viroflay - Tél: 01.39.07.27.00